Lifestyle > La poésie de Diane Arbus

La poésie de Diane Arbus

by Lulla

La première fois que j’ai entendu parler de la photographe Diane Arbus, j’avais 12 ans et j’étais au collège. Je ne me rappelle pas avoir tout de suite accroché à ses oeuvres, mais la vie de cette femme indépendante avait déjà attisée ma curiosité. Des années plus tard, j’ai redécouvert son travail avec un oeil adulte. J’adore sa façon de fixer dans le temps les beautés atypiques de ses modèles, symboles de la société américaine des années 60. Il émane de ses portraits une poésie étrange mêlée de réalisme. L’exposition qui lui est consacrée au Jeu de Paume est très émouvante, voici quelques une des photos qui m’ont le plus marquée.

The first time I heard about Diane Arbus, I was a 12 years old schoolgirl. At this time, I do not remember clinging to her works, but the life of this independent woman had stirred my curiosity. Years later, I rediscovered her work through my adult eye. I love the way she shooted the atypical beauty of its models, symbols of the 60’s American Society. It emanates from her portraits a strange poetry mixed with realism.The exhibition dedicated to her at the Jeu de Paume is very touching. Here are some pictures that blown me.

Exposition Diane Arbus du 18 octobre 2011 au 05 février 2012
Jeu de Paume – Paris

You may also like

6 comments

Daphné Swân Thursday 17 November 2011 - 09:46

Merci pour ce témoignage ! Les photos sont certes sombres, mais en tout cas elles ne laissent pas indifférent.

Reply
Morgane Thursday 17 November 2011 - 21:23

J’adore également son travail, est ce que tu as vu le film Fur ?? C’est un portrait imaginaire de Diane Arbus, jouée pas Nicole Kidman, une merveille !

Reply
Sonia, JCVD's secret daughter Friday 18 November 2011 - 19:01

J’ai le droit de dire que perso ces photos m’angoissent et me font limite peur?
Elle me font un effet pas très plaisant…
M’enfin, au moins tu montres ce que tu aimes, et l’art est bel et bien une affaire de goûts :)
N’empêche, vivement ton prochain post :D
Bibis,
Sonia

Reply
Claire Friday 18 November 2011 - 20:35

Ah moi j’adore.
Je trouve justement que son travail pose la question de la différence et de la « normalité » dans notre société. C’est surement cela qui est perturbant et incompris par certains. Mais en même temps, c’est également cela qui rend son travail tellement fort et touchant.
Bisous

Reply
Lulla Saturday 19 November 2011 - 19:57

Daphné Swan : De rien ! L’art sert à ça aussi non, à réfléchir et à se remettre en question non?
*
Morgane : Je n’ai pas vu ce film mais ça m’intéresse fortement ! Il va falloir que je regarde ça !
*
Sonia : Bien sûr que tu as le droit de dire que tu n’accroche pas ! Pas de place pour la pensée unique ici ^^ Je trouve ça intéressant justement de voir comment les gens réagissent… Le prochain post est posté, dans un tout autre style
*
Claire : Tout à fait d’accord avec toi. C’est ça la force de l’art, provoquer une réaction qui nous pousse à nous interroger, à réfléchir. C’est sûr qu’on est loin des images parfaites si communes aujourd’hui et qui vendent du rêve…
*

Reply
Elvire Friday 25 November 2011 - 18:29

Ca me fait penser à The Shinning…

Reply

Leave a Comment